Services industriels de Delémont

Un emplacement rentable et durable avec les contrats de prêt citoyen !

SEDE Syndicat pour l’assainissement des eaux de Delémont et environs (SEDE) 180'000 kWh/an

A l’instar des entreprises qui ont opté pour le soleil comme source de production d’énergie, les Delémontains peuvent investir, dans le cadre des installations solaires locales et de production renouvelable de chaleur des SID, par le biais des contrats de prêt citoyen, un modèle de placement qui s’avère être rentable mais aussi durable.

Le montant du prêt est toujours de chf 500.– au minimum (ou par multiple de chf 500.–), et au maximum de chf 100’000.–.

Le taux d’intérêt est normalement fixé à 2.25%, pour une durée contractuelle de 25 ans.

Les contrats de prêts citoyen sont disponible actuellement pour les installations de production renouvelable du complexe du Ticle - Théâtre du Jura ainsi que pour la centrale photovoltaïque de la station d’épuration du SEDE à Soyhières.

Cette dernière, répartie sur quatre bâtiments, sera mise en service vers mi-octobre, à l’issue de l’installation des derniers panneaux sur la toiture de l’usine de traitement des micropolluants.

Vous aussi, participez dès maintenant au financement des installations locales de production renouvelable et profitez de rendements intéressants et garantis.

Plus d’informations sur: sid.delemont.ch/investir

Le SEDE a profité de la construction de l’usine de traitement des micropolluants à la STEP de Soyhières pour développer un projet global de centrale photovoltaïque en synergie avec les SID. En tant que consommateur d’électricité, notre philosophie est de collaborer activement à l’avenir à la production des énergies renouvelables et de pouvoir en consommer une partie pour nos besoins propres, ce que nous ferons dans un avenir proche suite à la mise en service des installations solaires posées sur les différents bâtiments. Dans cette même optique et dans le but d’optimiser notre efficience énergétique, nous avons tiré profit de notre élan vers les énergies «vertes» pour assainir les toitures accueillant les structures photovoltaïques qui dataient de plus de 30 ans.» Pierre-Michel Seuret, chef d’exploitation, SEDE

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.