Services industriels de Delémont

Batterie virtuelle des SID : un nuage digital au secours du photovoltaïque

Le futur se construit aujourd’hui aux SID. Le modèle de batterie virtuelle que les SID mettront à disposition des producteurs d’énergie solaire dès 2020 sera un véritable Cloud photovoltaïque. Un nuage digital au secours de l’énergie solaire, ça ne manque ni d’originalité, ni d’humour, vous en conviendrez. Les technologies de digitalisation permettront en effet d’auto-consommer la production à 100% en bilan annuel. Et tout ça à un coût moins élevé qu’en installant une batterie physique. Proposées par de nombreux fabricants et distributeurs, les batteries de stockage d’électricité ne sont de loin pas la solution idéale pour les propriétaires d’une installation photovoltaïque. Coûteux et non rentables vu les prix attractifs de l’énergie fournie par les SID, ces systèmes ne permettent pas d’atteindre 100% d’autoconsommation. Mieux vaut donc patienter…

Avec la belle saison, les propriétaires de panneaux solaires photovoltaïques peuvent constater que leur production d’électricité est au plus haut. La solution hypothétique serait par conséquent de s’équiper de batteries afin de stocker le surplus d’énergie et de le consommer ensuite de manière autonome.

Ces systèmes n’offrent pourtant pas la possibilité de consommer son énergie en totale autonomie. Les batteries, dont la durée de vie (10 à 20 ans) et la capacité de stockage varient selon le modèle, permettent en effet d’atteindre une autoconsommation d’environ 60% (sans batteries : environ 30%). Un approvisionnement via le réseau de transport et de distribution sera toujours nécessaire, avec les coûts incompressibles qui en découlent. A noter que le raccordement au réseau, assurance tout risque de l’approvisionnement électrique, permet un fonctionnement en continu des installations domestiques. Il doit être entretenu pour garantir ses fonctions.

De même, le stockage de l’énergie n’est pas gratuit: il faut également prendre en compte les coûts de stockage, qui varient entre 17 et 50 ct/kWh. L’investissement pour l’achat des batteries varie entre CHF 800.- et CHF 1’600.- par kWh selon les produits et les fournisseurs.

Attention à la surchauffe !

Les SID rendent les propriétaires attentifs au fait que les batteries présentent un risque d’échauffement et peuvent donc, si elles sont mal exploitées, engendrer des risques d’incendie. Ce danger prévaut également pour les panneaux solaires qui sont à l’origine de plusieurs sinistres en Suisse et dans la région. Les SID invitent par conséquent à la plus grande prudence face aux risques liés aux installations photovoltaïques dont l’exploitation doit faire l’objet de la plus grande attention et ce, dès le choix du fournisseur/installateur au moment de l’achat. Adressez-vous à des professionnels ayant de bonnes et nombreuses références.

En plus d’un contrat d’entretien et de maintenance, les propriétaires doivent également s’équiper de panneaux de qualité et bien se renseigner sur les conditions-cadres auprès des distributeurs d’énergie qui peuvent exiger le renforcement du câblage à l’entrée du bâtiment selon sa typologie. Ces travaux, à la charge du propriétaire, peuvent engendrer un surcoût de CHF 5’000.- à CHF 10’000.- en fonction du projet.

Impacts néfastes

Autre aspect non négligeable, les batteries, notamment celles aux lithium-ions, ont un impact négatif au niveau social et environnemental. Elles nécessitent une quantité importante de ressources naturelles (cobalt, nickel-cadmium…) dont l’extraction est très souvent effectuée au détriment des conditions de travail et de la santé des populations locales.

Les SID poursuivent bien entendu leur soutien au photovoltaïque et à la lutte contre le réchauffement climatique. Mais plutôt que d’investir dans des équipements chers et non rentables, ils rappellent que la solution passe aujourd’hui par les économies d’énergie et la consommation d’électricité issue de l’hydraulique ou de photovoltaïque via le réseau « classique », dont le bilan CO2 reste toujours 5 à 10 fois meilleur que celui d’une installation solaire « low cost »…

Comparatif et informations sur les batteries sur www.swissolar.ch

La batterie virtuelle des SID : Cloud photovoltaïque grâce à la digitalisation

Les SID planifient la création d’une batterie virtuelle qui permettra aux propriétaires d’une installation photovoltaïque d’auto-consommer 100% de leur production.

Encore au stade de l’avant-projet, la batterie virtuelle fonctionnera comme un « cloud photovoltaïque » : à l’instar d’une photo que l’on dépose sur le cloud « classique », on pourra ainsi « poser » son énergie dans le réseau des SID puis l’utiliser plus tard, par exemple en hiver lorsque la production d’électricité est au plus bas.

Ce modèle assez complexe, dont la mise en service est prévue au 1er janvier 2020, devra encore recevoir l’aval de l’ElCom (Commission fédérale de l’électricité).

La batterie virtuelle des SID sera moins coûteuse qu’une batterie physique. Une solution « Sans soucis » qu’il vaut la peine d’attendre un peu.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.