Services industriels de Delémont

Le climat, c’est l’affaire de tous

Une température de 21,2 °C a été mesurée le 16 février dernier à Delémont. Un record historique qui démontre une fois de plus que la lutte contre le réchauffement climatique concerne chacune et chacun d'entre nous. A l'instar des SID, les citoyen(ne)s peuvent agir concrètement et sans attendre afin de limiter leur production de gaz à effet de serre.

Hiver 2020 record

Le commandant Cousteau tirait la sonnette d'alarme en 1977 déjà. Pourtant, depuis, la production de CO2 n'a cessé d'augmenter au niveau mondial, avec un impact direct et concret sur le réchauffement climatique. Les statistiques le démontrent, les températures annuelles ont connu une hausse constante ces dernières années pour atteindre un record de 21,2°C le 16 février dernier à Delémont. Du jamais vu depuis 1864 ! Ces valeurs inédites pourraient avoir d'importantes répercussions sur la flore, dont la floraison a été très précoce, ainsi que sur la faune et la nature en général.

La Suisse a donc connu son hiver le plus doux depuis le début des mesures en 1864, avec une moyenne nationale de 1,6°C. Une telle douceur hivernale, avec une température en moyenne nationale de plus de 0°C, n'a en effet été observée que quatre fois en 155 ans d'histoire des mesures. En moyenne nationale, la température de décembre à février a été de 0,7°C, précisait MétéoSuisse dans un communiqué. Relevons que le mois de février 2020 a aussi été le plus agité puisque 23 jours de tempêtes ont été comptabilisés, soit une autre situation inédite depuis le début des mesures en 1981.

Scénario pas inéluctable

De la période préindustrielle 1871-1900 à la période standard 1991-2020, l'hiver en Suisse s'est réchauffé de presque 2°C. L'augmentation marquée de la norme de la température en hiver, la présence d'hivers extrêmement doux avec des températures supérieures à 0°C et la disparation d'hivers vraiment rigoureux sont des signes évidents du changement climatique en cours. Le réchauffement observé au cours des hivers de ces dernières décennies va donc se poursuivre à l'avenir. Une nouvelle augmentation de la température hivernale moyenne de 3,5°C, avec seulement un quart de la couverture neigeuse en plaine, ne sont que deux des changements principaux qui caractériseront le climat de la Suisse au milieu du siècle, sans mesures de protection du climat. Cependant, une protection climatique conséquente pourrait empêcher environ la moitié des changements climatiques possibles prévus en Suisse d'ici 2050 et même les deux tiers d'ici la fin du siècle. Cela suivrait le scénario qui limite l'augmentation de la température mondiale à 2°C au-dessus des niveaux préindustriels.

Ensemble, prenons aujourd’hui les mesures nécessaires pour atteindre les objectifs de protection du climat. En consommant des produits régionaux, en optant pour la mobilité douce et les transports publics, en choisissant un système de chauffage alimenté par des énergies renouvelables, en isolant votre bâtiment, ou à travers une multitude d’autres actions possible, vous aussi, agissez concrètement pour atténuer les effets de la pollution sur le réchauffement climatique.

Du concret aux SID :

Sidonie

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.